PARTAGER

La Dge a enfin mis en ligne les annexes des listes déclarées recevables aux Législatives de juillet. La liste Manko wattu senegaal de Ousmane Faye est maintenue et les ressemblances dans les dénominations des coalitions sont nombreuses. Amsatou Sow Sidibé a pourtant saisi le Conseil constitutionnel d’un recours contre la «3ème voie» utilisée par Cheikh Tidiane Gadio.

Manko wattu senegaal de Ousmane Faye validée
C’est fait. Les 47 listes et leurs candidats sont disponibles sur le site de la Direction général des élections depuis hier. Ce, après que des partis se sont offusqués des lenteurs dans l’affichage. En effet, au-delà de l’arrêté ministériel du 9 juin, la publication des listes départementales et nationales étaient attendue avec impatience par la presse et l’opinion. L’affichage était renvoyé au lendemain, samedi, avant d’être décalé sine die. Dans l’article du Quotidien du mercredi 14 juin, le directeur de la Communication de la Dge précisait que «les listes sont publiées par arrêté et non affichées» et soulignait qu’il y avait des corrections à faire. Bernard Casimir Demba Cissé avait cependant promis que toutes les dispositions sont prises pour la publication des listes dans les meilleurs délais sur le site du ministère de l’Intérieur et celui de la Direction générale des élections. Un communiqué parvenu à la Rédaction du Quotidien hier informe que «le Directeur général des Elections porte à la connaissance des citoyens, partis politiques légalement constitués, coalitions de partis, entités regroupant des personnes indépendantes, que les listes de candidatures, annexes de l’arrêté n°09736 du 9 juin 2017 portant publication des listes déclarées recevables pour les élections législatives du 30 juillet 2017, sont publiées sur le site web de la Dge, à l’adresse www.dge.sn».
De ces listes mises à la disposition du public, il y a des remarques à faire. D’abord, il était annoncé que la liste Manko wattu senegaal  s’était retirée, et que celle de Ibrahima Faye, frère de la Première Dame, avait été rejetée. Si le dernier cas est confirmé, il reste que sur les 47 listes mises en ligne, celle de Ousmane Faye y figure.

Le recours de Amsatou Sow Sidibé contre Gadio
en question
Ensuite, il y a lieu de s’interroger sur les chances de voir le recours de Amsatou Sow Sidibé contre Cheikh Tidiane Gadio aboutir. La tête de liste de la «Coalition la 3ème voie politique/Euttou askan wi» accuse la «Coalition Pole alter­natif/3ème voie/ Senegaal dey dem» de plagiat sur le terme «3ème voie». Il y a pourtant, des dérivés de ce genre dans nombre de listes. Ak Ipd senegaal ca kanam de Ibrahima Abou Nguette n’est pas loin de Senegaal ca kanam de Me Ousmane Ngom. Manko wattu senegaal de Ousmane Faye, Manko taxawu senegaal et de Manko yessal senegaal ou encore la Coalition gagnante/Wattu senegaal qui peut se confondre Manko wattu senegaal. Tout comme le partage de «askan wi» par le Front national/Baatu askan wi, Eutou askan wi de Amastou Sow elle-même, Coalition Ndawi askan wi de Sonko, Convergence patriotique­/­­Kaddu askan wi et Coalition Fal askan wi de Talla Sylla.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here