PARTAGER

Le ministre des Sports s’est prononcé sur les difficultés liées au démarrage du championnat national de football. Un retard qui, selon le ministre, sera vite dépassé car la Fédération sénégalaise de football et la Ligue professionnelle sont à pied d’œuvre pour redémarrer le championnat. «Nous sommes en train d’y travailler et nous ne sommes pas seuls. Quand on est dans le professionnel, il faut continuer à toujours faire face aux difficultés et ne pas baisser les bras. Il faut être persévérant. J’ai toujours salué le dynamisme et l’engagement des clubs professionnels. Ce n’est pas évident, mais depuis 10 ans, ils ont été persévérants et je sais qu’ils continueront à l’être. L’Etat sera là pour les accompagner, nous n’avons jamais baissé les bras. Nous sommes en train de travailler sur un code et très bientôt vous serez convoqués à cette Assemblée générale pour échanger autour de ce code pour qu’il permette de diversifier les sources de financement», a informé le ministre.
Par ailleurs, le ministre s’est également prononcé sur le stade de Mbacké et celui de Sédhiou confrontés à des difficultés de construction. Matar Ba de rassurer : «Le maire de Mbacké est au fait de ce qui se passe dans ce stade municipal. Nous avons été à Mbacké sur instruction présidentielle et nous avons décidé de construire le stade de Mbacké. Mais dans ce pays d’aucuns pensent que quand on veut un stade, on démarre tout de suite. Nous sommes dans un Etat de droit, il y a des procédures à respecter en matière de passation des marchés. Il y a eu deux recours, mais aujourd’hui le processus a atteint son terme, car le stade a été attribué à un entrepreneur. On attend juste l’avance de démarrage pour que les travaux puisse débuter», a confié le ministre. Ce dernier de profiter de l’occasion pour lancer un appel aux jeunes de Mbacké de garder leur mal en patience. La même réponse a été servie aux jeunes de Sédhiou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here