PARTAGER

Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal(Sudes) donne un ultimatum, qui expire aujourd’hui, au gouvernement pour le paiement de toutes les indemnités liées aux examens scolaires. Sinon, il va observer ce vendredi un débrayage avant d’enclencher ensuite une grève.

Chaque année, c’est la même rengaine : les indemnités liées aux examens scolaires provoquent la colère des enseignants. «Conformément à un accord signé par le gouvernement, le paiement de toutes les indemnités liées aux examens scolaires (Bac, Bfem, Cfee) doit être effectué au plus tard le 30 novembre de chaque année», rappellent le Sudes/Enseignement moyen secondaire et général (Sudes/Emsg) et le Sudes/Ensei­gne­­ment technique et formation professionnelle (Sudes/Etfp), qui constatent avec regret et indignation qu’une fois de plus, cet engagement n’a pas été respecté dans certaines académies notamment celle de Pikine-Guédiawaye». Il faut néanmoins relativiser cette situation, qui est loin d’être générale. «Pour les indemnités du Bac précisément, si les copies ont été payées totalement ou partiellement, par contre les indemnités de déplacement ont été laissées en rade. Dans certaines académies, il reste à payer les indemnités liées au Bfem», dénoncent ces syndicats, qui affirment que ces retards ont provoqué «des frustrations et colères légitimes chez les enseignants, ce qui les conduit à décréter souvent en collectifs relayés par la suite par des syndicats, des mots d’ordre d’arrêt des cours dans les lycées et collèges».
En tout cas, le Sudes/Emsg et le Sudes/Etfp «exigent du gouvernement et des autorités en général, le paiement sans délai de toutes les indemnités liées aux examens scolaires, pour ramener la paix, la stabilité et la sérénité dans l’espace scolaire» et les mettent «en garde contre tout dilatoire et autres manœuvres de diversion». A la fin du raisonnement, les menaces sont réelles : «En tout état de cause, si les enseignants ne sont pas rétablis dans leurs droits dans les 48h, le Sudes/Emsg et le Sudes/Etfp demandent à tous les enseignants d’observer le vendredi 6 décembre 2019, un débrayage à partir de 9h suivi de grève, pour le paiement sans délai et à tous, de l’intégralité de leur dû.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here