PARTAGER

De la Super Lig turque, Moussa Sow a déposé ses baluchons dans l’exotique championnat de Dubaï. Mais, après 1 999 minutes de jeu sur le front de l’attaque d’Al-Ahli, il a accepté de revenir à Fenerbahçe pour un prêt d’une année. Non pas pour mûrir mais pour retrouver l’élite du football européen.
Sow n’a pas regretté son dernier choix. En attestent ses 12 réalisations en 25 apparitions pour un total de 1 532 minutes. 7ème meilleur buteur du dernier championnat turc, Moussa Sow a mis à profit sa cession temporaire pour se mettre en valeur. Dans un championnat particulièrement disputé, l’international sénégalais a prouvé toutes ses qualités au sein d’une écurie qu’il connaît déjà pour y avoir évolué auparavant pendant cinq saisons avant de s’exiler aux Emirats arabes unis. Sa dernière saison a prouvé que Moussa Sow est l’un des meilleurs à son poste. D’ailleurs, il en a profité pour marquer l’un des plus beaux buts de la saison contre Manchester United, à l’occasion d’un match d’Europa League.
Cependant, en fin de saison, pendant qu’il est attendu en sélection, le natif de Mantes-la-Jolie a demandé deux jours de dérogation pour rencontrer les dirigeants de Fenerbahçe. Son prêt n’étant pas assorti d’une option, les turcs ont, malgré tout, émis le souhait de garder l’ancien Lillois pour étoffer et densifier leur secteur offensif en vue de la prochaine saison. Ayant conquis le cœur des supporters, Sow n’a malheureusement pas encore trouvé un terrain d’entente avec Fenerbahçe. Même si le club stambouliote est loin de dire son dernier mot, le joueur, lui, est en vacances et souhaite n’évoquer son avenir qu’au moment opportun. Même s’il ne le dit pas ouvertement, il est clair que le joueur formé à Rennes ne souhaiterait pas continuer l’aventure à Dubaï, dans un championnat peu médiatisé.

Le Mondial 2018 en ligne de mire
Son retour dans la Tanière a été qualifié de coup réussi pour Aliou Cissé. Après plus d’un an d’absence, Moussa Sow a étrenné sa première sélection officielle sous capitaine Cissé au mois d’octobre dernier, à l’occasion de la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. En quelques minutes, il a fait montre de son instinct de buteur en pesant sur la défense adverse, surfant ainsi sur une bonne vague avant d’inscrire le deuxième but sénégalais permettant de l’emporter devant les Requins Bleus du Cap-Vert (2-0). Il est resté sur cette dynamique. En attestent ses 6 buts inscrits en 6 matchs. S’il a retrouvé la Tanière 20 mois après, c’est parce que Sow n’évoluait plus dans des championnats dignes de ce nom. «Tout le monde sait que j’apprécie bien Moussa Sow. Mais, s’il veut jouer en Equipe nationale, il faut qu’il change de championnat. Il faut qu’il revienne dans un championnat où on joue le vrai football.» Ces déclarations de Aliou Cissé continuent certainement de résonner dans les oreilles du concerné. Et Moussa Sow va vraisemblablement y prêter attention lors de son prochain choix si l’on sait qu’à 31 ans, la participation à une Coupe du monde avec les Lions reste toujours en ligne de mire.
Avec Senegov

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here