PARTAGER

Salif Sané (Hanovre) et Alfred Ndiaye (Hull City) font leur retour dans la Tanière pour les besoins des deux matchs amicaux contre le Nigeria et la Côte d’Ivoire.
A la première lecture, ce choix du sélectionneur national est assez intéressant car devant booster la concurrence en défense centrale et au milieu.
On sait que lors de la Can 2017 au Gabon, d’aucuns n’avaient pas compris l’absence d’un véritable plan B au niveau de l’axe central de la défense sénégalaise. Seul Zargo Touré, ayant un tel profil, pouvait jouer les dépanneurs. D’ailleurs le milieu Cheikh Ndoye a eu sa dose pour avoir joué dans l’axe contre l’Algérie en match de poule.
En convoquant Salif Sané, Aliou Cissé règle du coup ce problème au cas où sa paire fétiche : Kara-Kalidou venait à lui faire faux bond. Longtemps absent de la Tanière, le frère de Lamine Sané a eu à démontrer ses qualités de défenseur central à l’occasion. Comme pour dire qu’il est en terrain connu.
Montons d’un cran au milieu, pour saluer un autre retour, celui de Alfred Ndiaye. Nouvelle recrue de Hull City, le coéquipier de Baye Oumar Niasse s’est requinqué à son arrivée en Premier League. Dans une position de récupérateur à tout faire, l’ancien pensionnaire de Villarreal a apporté de la «grinta» au niveau de l’entrejeu de Hull City. Joueur de caractère, un profil qui manque à l’équipe, Alfred Ndiaye est parti pour bousculer la paire Gana-Kou­yaté. Bonjour la concurrence !
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here