PARTAGER

Les Fatickois ont retrouvé le sourire depuis jeudi dernier, après qu’ils ont constaté que l’eau douce coule à nouveau de leurs robinets. Ainsi, leur levée de boucliers contre le retour d’une eau saumâtre et relayée dans notre édition n° 5024 du vendredi 22 novembre aura porté ses fruits.
La colère des Fatickois était consécutive au retour d’une eau saumâtre dans leurs robinets, alors que la station de traitement du chlorure et du fluorure, mise en service en février dernier, devait régler le problème de la qualité de l’eau dans la capitale du Sine. «Cette situation est due à l’entretien périodique des membranes servant au traitement de l’eau. Ces membranes nous viennent de l’étranger et seront disponibles dans les prochains jours. Elles sont en procédure de dédouanement. L’entreprise en charge des travaux, sous la responsabilité de la Sones, a pris les dispositions utiles pour que l’opération soit effective dans les meilleurs délais», avait laissé entendre le responsable de la communication de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones), Habib Demba Fall. La promesse est tenue puisque moins d’une se­maine après, la situation est revenue à la normale. Les Fatickois s’en félicitent en espérant ne plus avoir à revivre ce calvaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here