PARTAGER

Il ne se passe de semaine où Mortada Mansour ne fait parler de lui. Le très fantasque président du Zamalek refait encore des siennes depuis qu’il a annoncé ce week-end le retrait de son club du championnat égyptien.
«Le Conseil d’administration a décidé, à l’unanimité, de ne pas disputer le reste des matchs du championnat», indique le club dans un communiqué publié sur son site Internet, précisant que cette décision intervient en protestation contre «l’illégitimité» du Comité chargé de la gestion du football égyptien.
Ce comité avait été mis en place sous la supervision de la Fifa après la démission des membres de la Fédération égyptienne suite à l’élimination des Pharaons à domicile en 8es de finale de la Can 2019, battus 0-1 par l’Afrique du Sud.
Une annonce qui intervient alors que le Zamalek a remporté ce vendredi la Supercoupe d’Egypte face à Al Ahly. Son 2ème titre en 7 jours après le sacre en Supercoupe de la Caf contre l’Espérance de Tunis.
Mansour a retiré son équipe du championnat pour protester contre les sanctions à lui infligées et à son club à l’issue du match à Abu Dhabi. Les joueurs du Zamalek, Emam Ashour, Shikabala et Abdallah Gomaa ont respectivement écopé d’une suspension jusqu’à la fin de la saison, 8 matchs et 2 matchs. Ceci en rapport à des bagarres à la fin du match.
Dans le même temps, Mah­moud Karhaba d’Al Ahly est également sanctionné jusqu’à la fin de la saison. Yasser Ibrahim et Junior Ajayi écopent de 2 matchs de suspension chacun. Et les deux clubs écopent de 100000 francs égyptiens d’amende.
Mortada Mansour retire ainsi son équipe alors que ce lundi, le Zamalek affronte Al Ahly en championnat. Ce lundi, les «Chevaliers blancs» étaient à l’entraînement. Une séance qui n’a duré que 10 minutes d’après nos confrères de KingFut.
Ce retrait intervient alors que le Zamalek, troisième au classement (sur 18), devait à nouveau affronter lundi son grand rival Al-Ahly, leader, en match au sommet du championnat égyptien. Les deux clubs phare de la capitale s’étaient rencontrés jeudi dernier à Abou Dhabi en finale de la Supercoupe d’Egypte, remportée par le Zamalek aux tirs au but (4-3).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here