PARTAGER

Ce mardi, Medhi Benatia a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Dans sa déclaration à beIN SPORTS, le désormais ancien capitaine des Lions de l’Atlas s’est confié sur les raisons qui l’ont poussé à tirer un trait sur l’Equipe nationale.

C’était pressenti depuis quelque temps, c’est désormais officiel. Medhi Benatia a annoncé ce mardi sa retraite internationale, deux mois et demi après sa dernière apparition avec la sélection marocaine lors de la Can 2019.
Dans une déclaration exclusive accordée à la chaîne qatarie beIN SPORTS, le désormais ancien capitaine des Lions de l’Atlas est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à tirer un trait définitif sur l’Equipe du Maroc.
«Après la Can, j’avais envie de réfléchir un peu à ma situation, d’autant plus que j’étais blessé au genou pendant près d’un mois, c’est pour ça que je n’ai pas participé au premier rassemblement du coach Vahid Halilho­dzic avec les Lions de l’Atlas», a déclaré Mehdi Benatia.
L’ancien défenseur de la Juventus, l’As Rome ou encore du Bayern Munich a fait part de sa décision au sélectionneur national, lors d’un entretien téléphonique : «j‘ai d’ailleurs parlé avec lui il y a 10 jours. Je l’ai simplement informé de ma retraite internationale», ajoute-t-il.

«Je ne pouvais plus continuer et écouter à chaque fois les mêmes histoires»
En parlant de Vahid Halilho­dzic, l’actuel joueur d’Al Duhail a indiqué que le coach du Maroc lui avait fait part de son intérêt. «Il m’a dit qu’il est intéressé par mes services et qu’il avait besoin de moi. Cela me fait d’ailleurs plaisir. Mais je lui ai expliqué que je ne pouvais plus continuer comme ça et écouter à chaque fois les mêmes histoires», poursuit Benatia.
«Moi j’étais toujours là présent avec la sélection nationale prêt à tout donner et à défendre les couleurs du Maroc, mais à la fin, les gens considèrent que Benatia choisit ses matchs et que c’est lui qui choisit l’équipe…. et d’autres accusations infondées. C’est très fatigant !», explique-t-il.
Enfin, Medhi Benatia est revenu sur l’échec du Maroc en huitième de finale de la Can 2019 face au Bénin: «Ce n’était pas facile. J’ai été très déçu de notre élimination. Je ne voulais pas finir ma carrière par une déception», conclut-il.
Le360.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here