PARTAGER

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, serait derrière la décision de proclamer l’Espérance de Tunis championne aux dépens du Wydad, suite au scandale de la finale de Radès. Détails.

Nouvelles révélations sur la scandaleuse finale retour de la Ligue africaine des Champions, qui a opposé le 31 mai dernier l’Espérance Sportive de Tunis au Wydad de Casablanca.
Au terme d’une interruption qui aura duré plus d’une heure et demie, la Confédération africaine de football a décidé de proclamer le club tunisien champion et Ahmad Ahmad, patron de l’instance panafricaine, a remis le trophée au chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed. Ce dernier, serait, à en croire l’hebdomadaire Jeune Afrique, derrière cette décision de la Caf.

Pour éviter un soulèvement populaire…
Selon les sources dudit média, Youssef Chahed aurait dit à Ahmad Ahmad de remettre la Coupe aux Sang et Or pour éviter un soulèvement du public local, «quitte à rejouer le match plus tard, remettez la coupe à l’Espérance, sous peine de provoquer un soulèvement incon­trôlable dans les tribunes», aurait conseillé le Pm tunisien au patron de la Caf, rapporte Jeune Afrique.
Cinq jours plus tard, le Comité exécutif de la Caf, réuni en urgence à Paris, a décidé de faire rejouer la finale retour en dehors du territoire tunisien et exigé de l’Espérance qu’elle restitue au Secrétariat général de la Caf le trophée et les médailles.

Officiel : le Wydad saisit le Tas
En tout cas, le Wydad de Casablanca compte bien décrocher la Ligue des Champions sur tapis vert. Pour y parvenir, les Rouges ont décidé officiellement de recourir au Tribunal arbitral du sport (Tas).
Le Wydad de Casablanca va faire appel suite à la décision du Comité exécutif de la Caf de faire rejouer la finale retour, nous apprend une source fédérale.
En se référant au même article, les Rouges réclament désormais une victoire sur tapis vert. En effet, ils se réfèrent au texte qui mentionne que «si l’arbitre est obligé d’arrêter définitivement le match avant sa fin règlementaire à cause d’une invasion du terrain ou d’une agression contre l’équipe visiteuse, l’équipe hôte sera déclarée perdante et sera éliminée de la compétition…».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here