PARTAGER
Le ministre Mansour Faye remettant des kits alimentaires à Salémata.

Dans le cadre du plan de riposte contre la pandémie du Covid-19,  le Projet intégré de nutrition dans les régions de  Kolda et de Kédougou (Pinkk) a procédé mercredi à la distribution de kits alimentaires à 840 ménages vulnérables à Kédougou.

Le Projet intégré de nutrition dans les régions de  Kolda et de Kédougou (Pinkk) a procédé mercredi à la distribution de kits alimentaires à 840 ménages les plus vulnérables dans la région de Kédougou. Avec l’appui du gouvernement du Canada, les responsables de ce projet souhaitent renforcer les capacités de résilience des ménages les plus vulnérables des régions de Kédougou et Kolda face aux chocs multiformes de la pandémie du Covid-19.
«Dans ce contexte de Covid-19 avec ses conséquences socio-économiques, nous avons jugé nécessaire de venir en appui aux efforts de l’Etat, afin de soulager les couches les plus vulnérables qui sont les plus impactées par cette pandémie. C’est en ce sens que nous allons mettre à la disposition de ces couches des produits alimentaires composés de riz, de petits pois et de l’huile. Mais aussi de produits d’hygiène qui intègrent les mesures barrières dans le cadre de la riposte contre la pandémie», a expliqué le directeur du projet nutrition région de Kédougou. El Hadj Alioune Sène a ainsi félicité toutes les autorités administratives et locales qui ont conduit de main de maître le processus de sélection, de ciblage des ménages dans le respect strict des dispositions mises en place par l’Etat.
Le gouverneur de la région de Kédougou, Saër Ndao, qui a présidé la cérémonie de remise des kits alimentaires, a remercié le Pinkk pour cette action citoyenne qui vise à renforcer la lutte contre le Covid-19. «Vous avez décidé d’apporter votre soutien aux populations qui sont très défavorisées, parce que nous sommes dans une période très difficile», a salué Saër Ndao.
Au terme de la phase de distribution, une enquête de vérification sera effectuée pour s’assurer que les ayants droit ont bien reçu leurs dotations. Le dispositif communautaire du Pinnk sera utilisé pour la collecte de données et les résultats seront partagés avec les autorités administratives et territoriales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here