PARTAGER

Aux anges, le Peuple démuni riz de joie avec l’aide alimentaire. En attendant, l’arrivée des camions remplis de riz, de pâtes, du sucre, il se peut qu’il y ait aussi des hommes qui se soient sucrés sur le dos du contribuable. En période d’Etat d’urgence, la transparence et la bonne gouvernance trépassent comme ces milliers de personnes terrassés par le Covid-19. Avec cette crise, on aurait dû installer de puissants antivirus pour prémunir le système d’éventuels actes de prévarication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here