PARTAGER

Le Président Macky Sall a demandé hier au ministre du Pétrole et des énergies et au ministre des Finances et du budget «de veiller à la suppression de la prime fixe sur l’électricité, au niveau des stations de pompage et des rizières, et l’exonération de la Tva non récupérable sur les intrants pour l’industrie de la filière riz».

Les producteurs de riz de Matam et ses environs devraient bientôt pousser un ouf de soulagement. L’une de leurs principales préoccupations, notamment la suppression de la prime fixe sur l’électricité, est en phase d’être résolue. En réunion de Conseil des ministres hier, le Président Macky Sall a exigé aux ministres concernés de s’occuper de l’annulation de cette redevance qu’ils sont tenus de verser à la Senelec, même pour les mois durant lesquels ils ne cultivent pas leurs champs. «Le chef de l’Etat a demandé au ministre en charge de l’Energie et au ministre des Finances et du budget de veiller à la suppression de la prime fixe sur l’électricité, au niveau des stations de pompage et des rizières, et l’exonération de la Tva non récupérable sur les intrants pour l’industrie de la filière riz», mentionne le communiqué du conseil.
Le document note, par ailleurs, que «le président de la République a aussi donné des instructions au ministre de l’Industrie, dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative présidentielle «Pse Cap sur l’industrialisation», à accélérer le démarrage effectif des agropoles, notamment l’agropole Sud d’un coût global de 57 milliards de francs Cfa».
Des instructions ont été également données au ministre en charge de l’Habitat, pour que le Programme des 100 000 logements sociaux, composante essentielle du Pap2A, puisse démarrer au cours du 4ème trimestre de l’année 2020.
Selon le communiqué, Macky a également ordonné «au gouvernement d’accorder la même priorité aux autres secteurs productifs tels que l’Artisanat, l’Economie numérique inclusive et le Tourisme. A ce titre, il a demandé au ministre des Finances et du budget, dans le cadre de la Loi des finances initiale (Lfi) 2021, de mettre en œuvre sa décision d’une suspension de paiement des impôts et taxes dans les secteurs du Tourisme et de la presse, pour les années 2020 et 2021, la poursuite du Puma, du Pudc, de Promovilles».
«Le président de la Républi­que, évoquant l’intensification de la mise en œuvre des programmes de développement territorial, a demandé aux ministres concernés, de veiller à l’accélération de l’exécution, dans les délais, des différents projets et programmes d’inclusion sociale et d’équité territoriale. Il a, à cet effet, rappelé au gouvernement la priorité à accorder aux régions et localités frontalières avant d’annoncer la tenue, le 10 octobre 2020, sous sa présidence, de la Journée nationale de la décentralisation sur le thème : «Décentralisation et Equité territoriale»», rapporte le porte-parole du gouvernement.
Lequel ajoute : «Le chef de l’Etat, sur la relance du secteur de l’huilerie dans le cadre du «produire et du consommer local», a exhorté les ministres en charge du Commerce, de l’Industrie, de l’Economie, des Finances, en relation avec les différents huiliers, de mettre en œuvre une Stratégie nationale de développement du secteur de l’huilerie, surtout dans la perspective des importantes productions d’arachide attendues cette année».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here