PARTAGER

Le Centre régional de formation des personnels de l’éducation (Crfpe) de Dakar  a officiellement ouvert mercredi ses portes à de nouveaux élèves-maitres. Il s’agit de 400 stagiaires, qui démarrent une formation pour acquérir les notions de base du métier d’enseignant. «Nous avons reçu 400 stagiaires composés de 300 en français et 100  en arabe.  Nous avons le plus grand nombre de tous les six Crfpe et nous comptons assurer une bonne formation et leur permettre d’être opérationnels», a expliqué Amadou Yoro Niang, directeur du Centre régional implanté à Rufisque. Malgré le retard noté dans l’entame de la formation, M. Niang se veut optimiste pour la suite. «Nous avons tardé à commencer et il faut le dire… Cependant,  le Crfpe de Dakar a toujours été le meilleur du Sénégal et ça c’est grâce à la compétence de ses formateurs et au sens de l’organisation. Donc cette année, nous ne ménagerons aucun effort pour mettre les formateurs dans les conditions de réussite», a-t-il soutenu. Pour cette année, 1500 élèves-maîtres ont été rigoureusement sélectionnés et ventilés dans les différents centres régionaux de formation. «De la pré-sélection jusqu’à la sélection en passant par la phase d’admission terminée par les séances d’entretien individuel avec les examinateurs, ils ont été les meilleurs retenus et ils sont affectés dans les centres régionaux de formation des personnels de l’éducation. Il s’agit de 1500 élèves-maîtres», a fait savoir l’inspecteur d’Académie de Rufisque, Cheikh Dione. Ce dernier a d’ailleurs servi aux nouveaux entrants  un cours magistral sur le comportement que doit avoir un enseignant. «L’enseignant c’est d’abord la générosité et pour partager il faut posséder. L’arme de l’enseignant c’est sa séance, la maîtrise de son contenu, la maitrise des approches pédagogiques et cela nécessite un engagement sans faille», a soutenu l’Ia, exhortant encore les 400 enseignants en formation ce à l’assiduité et à l’exemplarité dans le comportement.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here