PARTAGER

Pour avoir déclaré que Karim Wade ne peut être candidat en 2024 parce qu’étant «inéligible», Ameth Ndir s’attire les foudres de ses «frères» de Rufisque. Ces derniers demandent au parti de prononcer l’exclusion du responsable libéral de Yène.

Les propos prononcés en milieu de semaine par Amadou Ameth Ndir, responsable Pds à Yène, à l’encontre de Karim Wade indisposent au plus haut les responsables de la section départementale du parti. Ils s’en sont démarqués vendredi, lors d’une rencontre d’urgence, et ont appelé le parti à sanctionner M. Ndir. «Nous prenons nos responsabilités en tant que militants et responsables du département de Rufisque pour proposer l’exclusion de Ameth Ndir et Cie, qui ont cautionné ses propos, des rangs du parti pour outrage et atteinte à la dignité de notre frère Karim Wade», a assuré le responsable à Rufisque-Nord et porte-parole du jour Issa Paye, suite à la réunion convoquée à cet effet. Lors d’une déclaration faite aux journalistes, M. Ndir avait estimé que le parti devait chercher un autre candidat pour 2024. «Nous devons nous arrêter un peu et réfléchir sur le cas Karim Wade parce que la vérité est qu’il ne peut plus être électeur dans ce pays. Il nous avait dit en 2019 qu’il allait revenir au Sénégal… Aujourd’hui, on veut infantiliser le parti en faisant répéter à tout le monde Karim 2024», avait soutenu le responsable de la section de Yène et non moins secrétaire national chargé de l’Economie maritime et de la pêche au Pds. La section départementale ne peut, en effet, accepter que des attaques viennent de l’intérieur du parti pour saper le moral des militants et responsables. «Le Pds, agressé de l’extérieur par le régime de Macky Sall, nous comprenons ce jeu politique, mais de l’intérieur (…). A l’image de ce que fait Ameth Ndir, pour salir l’image de Karim Wade, cela veut dire qu’il est en mission pour le compte des adversaires du parti à toutes les échelles», a regretté M. Paye, faisant remarquer que Ameth Ndir est «le problème fondamental du Pds à Yène». Pour la section départementale, cette sortie est sous-tendue par des velléités de départ de leur camarade. «Le frère Karim Meïssa Wade ne sera pas un bouc émissaire pour baliser un chemin vers le camp de la mouvance présidentielle où Oumar Sarr et Cie ont devancé Ameth Ndir et ses acolytes qui doivent s’armer de courage pour quitter librement le parti», a déclaré Issa Paye, qui appelle le parti à une prompte réaction sur cette affaire qui intervient en pleine campagne de renouvellement des instances.

3 Commentaires

  1. Son père nous a prouvé le manque de talent qu’il y a dans le famille , ils ne savent que prendre les richesses du sénégal mais ne font rien avec a part en profiter personnelement . Heureusement que Macky a pris la place des Wade pour faire emerger le Sénégal

  2. Nous peuple Sénégalais , disons non à ces politiciens commme Karim Wade , Sonko ou bien Khalifa Sall qui ont des affaires judiciaires , qui ont prouvés que leurs volontés d’être au pouvoir est uniquement pour subvenir à leurs avidité de richesses et de pouvoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here