PARTAGER

Même s’ils ne l’ont pas affirmé haut, les amis  du ministre Ismaïla Madior Fall en veulent aux responsables du parti présidentiel à Rufisque. Regroupés autour d’un cercle de défense, ils ont battu le rappel des troupes vendredi dernier, au Cnfa, pour, disent-ils, «faire ce que les responsables du département devaient faire» après les attaques dont a été victime leur mentor tout au long des débats qui ont accompagné le vote de la loi sur le parrainage. «Ismaïla Madior Fall est un digne fils de Rufisque connu à travers le pays pour ses compétences. Il n’a fait rien d’autre que de défendre un projet important pour la consolidation de notre démocratie. Même dans le choix d’un imam, il y a des critères prédéfinis, c’est ainsi que marchent les choses», a estimé Tahirou Fall qui dit parler au nom des imams de Rufisque. Tous les orateurs ayant succédé à l’imam Fall au parloir ont abondé dans le même sens. «Il y va de vivacité de notre démocratie. L’idée n’est pas d’empêcher un tel ou tel autre de se présenter, mais il faut au moins  jouir d’une certaine représentativité pour pouvoir aller à la quête des suffrages», a ajouté Ndiagne Diop, maire de Bambylor. Nouvel­lement désigné député du parlement de la Francophonie, M. Diop a appelé à l’union de tous pour la Présidentielle de 2019. Le chef de cabinet du ministre venu prendre part à la rencontre a témoigné sa satisfaction à l’initiative pour renforcer Pr Fall. «C’est de manière spontanée que les imams,  cadres,  femmes,  jeunes et étudiants sont sortis pour apporter leur soutien, leur encouragement et leur accompagnement au chef de l’Etat d’abord et à leur fils et frère, le Garde des sceaux. Nous allons l’accompagner dans tous ses combats au service de la justice dans ce pays», a avisé Balla Diop.
Main dans la main, les responsables présents à la rencontre, qui a vu la présence d’une grande assistance, ont promis désormais de servir de bouclier à Ismaïla Madior Fall, qui fait face à des critiques depuis l’adoption de la loi sur le parrainage. Ils ont réitéré leur ferme volonté de poursuivre dans cette dynamique pour ouvrir les portes d’un second mandat au Président Macky Sall.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here