PARTAGER

Cheikh Dione, inspecteur d’Académie de Rufisque, a qualifié de «très acceptables» les conditions de déroulement du Baccalauréat 2017 entamé hier. «Souhaitez que ces conditions de travail constatées ce premier jour d’examen continuent jusqu’à la fin des examens», a-t-il émis au terme d’une tournée dans quelques centres d’examen du département. «Nous avons 7 091 candidats dont 3 543 filles», a-t-il fait savoir, déplorant la prédominance de candidats pour les séries littéraires dans lesquelles composent «80% des élèves». «Des mesures spécifiques ont été prises pour sécuriser les épreuves et éviter toute tentative de tricherie», a assuré M. Dione. Les compositions harmonisées dans la circonscription éducative de Rufisque lors des deux semestres de l’année scolaire ont été entachées de faits de tricherie avérée ; d’où une vigilance accrue dans tous le département. «C’est un sujet qui hante le sommeil de toutes les autorités», a ironisé l’inspecteur parlant de ce phénomène qu’il espère ne pas vivre lors du Baccalauréat.

abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here