PARTAGER

Que la section Pds du département fasse l’objet de tiraillements indispose au plus haut le coordonnateur départemental. «Je suis le secrétaire national chargé des conflits et des médiations internes. Je suis gêné d’avoir cette situation dans mon département, car c’est moi qui dois régler tous les conflits au Pds», a expliqué, hier, Daouda Niang en marge de la remise des fiches de parrainage aux coordonnateurs des communes de Rufisque. L’édile de Rufisque se prononçait sur les remous constatés dans le parti depuis quelques semaines. Il s’attend à un dénouement heureux «pour l’intérêt du parti». «Je veux la paix et l’unité dans le département et le pays», a-t-il assuré à propos de la fronde menée par des responsables libéraux dont Ahmet Ndir de Yène. «S’il ne s’agit que de frères qui n’ont pas compris et qui veulent discuter, je suis partant. Je les ai convoqués, je vais chez eux .Cependant s’ils ont d’autres préoccupations, le parti prendra acte. Je ne peux pas accepter que des œufs prématurés de l’Apr soient couvés dans le parti», a-t-il enfin réagi par rapport aux frondeurs. «Notre candidat, c’est Karim Wade et l’objectif c’est d’avoir 200 mille parrains. Pour Rufisque, il a été fixé un nombre de 8 000 parrains», a expliqué Cheikh Tidiane Seck qui a officiellement remis les fiches aux responsables des 12 communes.

abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here