PARTAGER

Le Centre régional de formation des personnels de l’éducation (Crfpe) de Dakar compte rester sur la ligne de l’excellence de ces dernières années. Les élèves-maîtres en formation dans ce centre veulent maintenir le cap.

Après avoir raflé toutes les huit (8) distinctions à la cérémonie de remise de certificat de fin de stage des élèves-maîtres de l’année dernière, le Centre régional de formation des personnels de l’éducation (Crfpe) de Dakar compte rester sur la ligne de l’excellence tracée. «Nous avons un défi à relever : nous sommes au sommet et nous comptons y rester», a fait savoir Ahmadou Yoro Niang, directeur des études du Crfpe. Le formateur qui s’est exprimé à l’occasion de l’amphi de rentrée pour les nouveaux pensionnaires dira aussi à ces derniers : «Si vous êtes sérieux, travailleurs et déterminés, la mission sera réussie.» C’est le thème «Enseignants, enseignantes et citoyenneté» qui a été choisi pour la session de rentrée des 263 nouveaux élèves-maîtres divisés en quatre classes, deux en français et deux en arabe. «Il est urgent de réconcilier la société avec les valeurs de civisme et cela va passer par les enseignants dont la mission est de former des citoyens conscients, éduqués à toutes les valeurs et vertus ainsi qu’au respect des symboles de la République», a exhorté l’inspecteur d’académie de Rufisque, Cheikh Dione, parlant au nom de ses collègues de la région. Saliou Sall, directeur du centre, est d’avis que la restauration des valeurs ne peut se faire sans les enseignants. «Respect des institutions, civisme et respect des valeurs culturelles», a égrené Ousseynou Badiane, un membre de cette 5ème promotion. Parlant des très bons résultats obtenus par la précédente promotion et qui leur ont été rappelés lors de l’amphi d’entrée, le maître en puissance d’affirmer : «C’est une pression supplémentaire, mais nous allons gérer. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour atteindre les mêmes résultats que nos prédécesseurs ou même faire mieux.» Au niveau national, ils sont 1 890 à avoir passé avec succès le concours d’entrée pour les différents Crfpe du pays. «Si vous avez été choisis parmi plus de 10 mille candidats, c’est que vous avez un excellent niveau», a fait savoir Mamadou Moustapha Diagne, directeur de l’Information et de la communication, venu représenter le ministre à la rencontre.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here