PARTAGER

«Seize mutuelles de santé dont chacune au moins dans une commune du département pour un nombre d’enrôlés de 51 mille personnes» : Telle est, selon Djiby Guèye, président de l’Union départementale des mutuelles de santé Cmu, la cartographie départementale de la Couverture maladie universelle (Cmu). «Nous sommes aujourd’hui à un taux d’enrôlement de 11%», a-t-il ajouté. Il a mis ces performances à l’actif «des maires, associations et badiénou gokh» ayant assuré la sensibilisation auprès des popula­tions. «Notre objectif est d’avoir le maximum d’enrôlés possible», a projeté M. Guèye face à une moyenne nationale d’enrôlement de l’ordre de 47%. C’est justement pour y arriver qu’un atelier d’élaboration du plan de communication pour Rufisque s’est tenu vendredi dernier à la mairie. Des points focaux et représentants de mutuelle dans les différentes communes (47 au total) ont été ainsi imprégnés pour donner une nouvelle allure à la Cmu dans le département.
«Nous avons  jugé utile de tenir cette rencontre avec l’union départementale pour voir ensemble à travers nos deux plans d’action – le nôtre et celui de l’union – comment faire un document et de pouvoir le dérouler sur le territoire départemental», a rele­vé  Rokha­ya Badiane Mbaye, chef du service régional de la Cmu, assurant agir au niveau «stratégique et opérationnel». D’après le document de presse le «déficit de communication» est la raison de la  faiblesse du taux de pénétration de la Cmu chez les populations. «C’est la raison pour laquelle l’élaboration d’un plan de communication s’impose plus que jamais», a indiqué Mme Mbaye.
Au-delà des chiffres, le défi est d’asseoir le dispositif de la Cmu pour qu’il soit pérenne. Elle a expliqué une panoplie de stratégies pour l’année en cours. «Pour 2018 décrétée année sociale, on est en train de développer des stratégies en termes de plaidoyer auprès des acteurs, des politiques, des maires, des entreprises au chapitre de la Rse pour asseoir la Cmu et pérenniser son financement», a-t-elle fait savoir.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here