PARTAGER

Depuis quelques jours, les responsables du Regroupement des taxis urbains de Dakar (Rtud) font le tour des garages pour inciter leurs collègues au respect des nouvelles règles à observer dans le contexte de Covid-19. «Nous avons jugé utile de descendre sur le terrain pour sensibiliser sur les bonnes attitudes en cette période de propagation du coronavirus. On a démarré par les Parcelles Assainies, ensuite le département de Pikine et aujourd’hui nous sommes à Rufisque», a souligné Modou Seck, président de la structure. «Nous leur avons donné des masques et des gants et les avons aussi sensibilisés sur la protection de leur personne d’abord mais aussi de leurs clients comme le recommandent les autorités du pays. Le combat contre le coronavirus c’est le combat de tous, c’est pourquoi nous faisons le tour des garages pour sensibiliser davantage», a poursuivi M. Seck qui était à Rufisque mardi. Selon lui en fait, la majorité des chauffeurs ont favorablement réagi suite aux restrictions imposées dans le domaine du transport. «Vous pouvez constater de vous-même ; 95% des chauffeurs respectent la consigne des deux passagers, le lavage des voitures et la mise à disposition de gels», a-t-il souligné à ce propos, souhaitant que la tournée de sensibilisation menée par son équipe va permettre d’arriver à «100% de respect des consignes». Le chargé de communication du Rtud a pour sa part fustigé l’irresponsabilité de certains chauffeurs qui effectuent des transports de région à région malgré l’interdiction. «Le secteur du transport doit être réorganisé parce qu’il y a des soi-disant chauffeurs de taxis qui font de régions à régions. Ce que nous dénonçons jusqu’à la dernière énergie», a ainsi noté Malick Diop. «On dénonce cette pratique parce que tout Sénégalais doit aujourd’hui se battre pour mettre fin à la propagation de la maladie. Tout ce qui peut faire migrer la maladie d’une région à une autre est à éviter», a repris le président M. Seck, affirmant que ceux qui le font ne sont dans aucune des organisations affiliées au Rtud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here