PARTAGER

Si tôt la Tabaski derrière nous que la Fondation Sococim et Solidarité Rufisquoise ont repris le terrain pour les opérations de distribution de masques et de sensibilisation contre le Covid-19. Mardi, les deux entités, qui travaillent en parfaite synergie depuis les premiers cas de Covid-19 dans le département, étaient à Santa Yalla extension et Cité Tacko (Rufisque nord) pour faire du porte-à-porte dans le cadre de leur action de sensibilisation sur le Covid-19 bien appréciée du reste par Abdourahim Ly, délégué de quartier de Santa Yalla extension.
«C’est un combat entamé dès le début de la maladie et que nous allons poursuivre», a noté Idy Bâ de Solidarité rufisquoise. «Nous avons pensé qu’il fallait redoubler de vigilance et d’efforts surtout au sortir des fêtes pour aider les populations à faire face. Aujourd’hui nous avons changé de stratégie en tapant aux portes pour entrer directement dans les maisons», a-t-il expliqué.
«Nous étions dans des quartiers où les gens étaient beaucoup plus dans la rue et la sensibilisation se faisait dans la rue.  Aujourd’hui c’est un quartier assez résidentiel, nous sommes entrés dans les maisons pour voir les chefs de famille, leur parler afin qu’ils puissent être des relais dans la sensibilisation, pour qu’ils soient des ambassadeurs de ces messages», a noté Patricia Diagne, administratrice de la Fondation Sococim.  «C’est une période où nous sortons des fêtes et nous avons constaté qu’il y a eu beaucoup de déplacements, un certain relâchement», a-t-elle dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here