PARTAGER

Rufisque et les autres villes sur le long du tracé du chemin de fer ne connaitront plus des débordements d’eau causés par les travaux du Ter. Abdoulaye Lô, Directeur général de l’Agence nationale des chemins de fer (Ancf), en a donné l’assurance mercredi. Maire de la commune de Sébikotane par ailleurs, M. Lô s’exprimait en marge d’une cérémonie de remise de fournitures scolaires aux écoles publiques et privées de sa commune organisée par la mairie. «L’année passée, il y avait eu plus de problèmes que cette année et l’année prochaine il n’y aura pas du tout de problèmes parce que les ouvrages du Ter seront terminés», a assuré le Directeur général de l’Ancf. «Dans aucun pays au monde il n’est possible de réaliser des infrastructures de cette nature sans dégâts et sans entraves. On ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs», a-t-il poursuivi en légitimant dans la lancée «les récriminations» faites par les personnes impactées par les débordements d’eau de pluie. M. Lô a fait savoir que d’importants travaux, qui vont soulager tous, sont en train d’être finalisés. «Si je vous dis le nombre de postes d’assainissement qu’on doit faire le long du Ter, vous n’allez pas me croire. Tous ces ouvrages d’assainissement traversent les rails pour aller vers la mer et le Ter ne peut pas supporter ce que la route peut supporter. Vous ne pouvez pas imaginer les cas d’assainissement à traiter kilomètre par kilomètre pour protéger l’ouvrage du Ter», a-t-il dit tout en s’abstenant de donner un nombre. Du matériel scolaire d’un montant de 6 millions 500 mille francs a été remis aux pensionnaires de la trentaine d’écoles privées et publiques de la commune. L’édile a aussi annoncé sa volonté d’étendre le nombre d’enrôlés pour la Cmu élèves. «L’année passée nous en étions à 1000 élèves dans la commune. Je pense qu’on peut l’étendre à tous les élèves de la commune. C’est une question que nous allons discuter en Conseil municipal», a-t-il laissé entendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here