PARTAGER

L’aile dissidente de la Cojer a entamé une campagne nationale de sensibilisation pour l’inscription sur les listes électorales. Et Rufisque était, samedi, la première étape. Pour Marième Thiam Babou, il s’agit d’exécuter la directive du Président Macky Sall lors de la dernière université républicaine que Thérèse Faye, coordonnatrice de la structure devait gérer.

C’est en se référant à  «l’instruction» du Président Macky Sall au sortir de l’université des jeunes républicains  que des membres de la Convention des jeunes républicains (Cojer) ont entamé une campagne de sensibilisation, samedi, à Rufisque. «Le président de la Ré­publique nous a demandé de retourner à la base pour faire la sensibilisation (…) L’heure est aujourd’hui d’aller à la rencontre des citoyens pour leur expliquer les procédures pour l’obtention de la carte nationale d’identité biométrique et de la carte d’électeur», a plaidé Marième Thiam Babou qui justifie le choix de Rufisque par son statut de «ville stratégique». Une tournée qui va les mener dans tous les départements.
Cortège de voitures, sonorisation optimale, flyers ont été distribués. Un véritable arsenal pour s’assurer de toucher au mieux les cibles de cette campagne. Cette jeune dame de l’Apr n’a pas manqué d’égratigner ses frères et sœurs de la Cojer. «Si la structure nationale, qui devrait avoir l’impérative idée de dérouler cette mission, reste coincée dans les fauteuils douillets, nous nous portons volontaires pour descendre sur le terrain. Les autres vont nous l’accorder vu que nous faisons partie de cette frange du parti», a-t-elle dit. Mme Babou, qui fait allusion à Thérèse Faye et Cie, souligne que cette campagne vise également à «vendre le produit Macky Sall» par ses «réalisations». Elle dit : «Nous nous sommes assignés cette mission de propagande avec comme tableau de bord le bilan à mi-parcours du chef de l’Etat. Nous comptons nous déployer sur le terrain et envahir les bases afin d’expliquer aux Sénégalais les véritables enjeux de l’heure.» Pour Marième Thiam Babou, «la finalité, c’est de donner au soir du 30 juillet prochain une majorité confortable au camp présidentiel et réélire le candidat Macky Sall dès le premier tour de la Présidentielle de 2019».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here