PARTAGER

«J’appelle les responsables politiques à se départir de toute idée de tendances, de clans et de factions. La démarche, c’est de faire en sorte qu’un élan populaire accompagne le Président (Macky Sall) pour sa réélection pour un second et dernier mandat et la réalisation de tous ses projets.» C’est la réponse de Ismaïla Madior Fall à des responsables de l’Apr qui lui tendent la main. Mais c’est aussi une petite phrase pour insister et en finir avec le débat, un temps agité, puis plié, sur un éventuel 3ème mandat du président de la République. Ismaïla Madior Fall était retourné dimanche dans son fief, Rufisque-Nord, pour assister à un meeting. «Mon­sieur le ministre, vous arrivez (à l’Apr) au bon moment. Tous ceux qui sont là sont vos militants, je serai ton Baye-Fall», a déclaré le haut conseiller Demba Diallo. Voulant pousser Madior Fall a adhéré à sa logique, M. Diallo d’égrener un chapelet de lamentations consécutives à leur sort dans le parti. «Les authentiques ont beaucoup souffert. Nous sommes les militants authentiques avec qui le Président Macky Sall a eu 65% à la Présidentielle de 2012. D’autres sont venus nous imposer leur diktat, nous ont écartés par la force et depuis lors ils n’arrivent pas à dépasser la barre des 50 mille voix. Ceux qui sont en face de vous sont acquis à la cause du Président Macky Sall depuis 2009 et je suis le seul parmi eux à bénéficier d’un poste. Je peux vous dire que des responsables du parti ont fait des pieds et des mains pour que notre manifestation ne puisse pas se tenir», a déploré M. Diallo, entouré de plusieurs autres responsables ayant à tour de rôle étalé leurs frustrations. A leur suite, le ministre a servi le discours qu’il a toujours porté depuis le début de son militantisme dans le parti au pouvoir. «Je n’aurai pas de clan ni de frontières, encore moins de sens interdit dans ma modeste contribution au travail politique qui est en train de se faire à Rufisque», a-t-il précisé à ce sujet.
abndiaye@lequotidien.sn  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here