PARTAGER

Les commerçants du marché central se sont signalés mardi dans la campagne «Auchan dégage». Le renouvellement du bureau départemental de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois) a été une tribune pour exposer leur appréhension avant même l’implantation de la société de distribution dans la vieille cité. «La présence d’Auchan est un frein pour le développement économique de nos activités. C’est pour cette raison que nous avons pris nos devants avant même qu’Auchan n’arrive à Rufisque», a noté Thierno Samb, nouveau président départemental de l’Unacois. «Auchan roule sur des milliards et on ne peut pas le concurrencer. C’est pourquoi nous voulons qu’il dégage pour que nous puissions retrouver notre compte dans nos activités. Nous appelons les autorités à réagir et faire sortir Auchan du pays», a-t-il poursuivi.
Vêtus de tee-shirt rouge estampillé «Auchan dégage», les commerçants du marché central ont profité de l’occasion pour étaler leur désarroi relatif à la volonté des autorités de Rufisque d’ériger le projet Carré d’or sur leur lieu de travail. A propos dudit projet, la délégation régionale de l’Unacois, venue assister à la rencontre, a reçu les foudres de Pape Ba, président des travailleurs du marché. «Depuis près de deux ans, nous nous battons contre le projet Carré d’or et en tant qu’organisation, on ne vous a jamais vu ou entendu sur ce problème. Aujourd’hui, vous êtes venus pour nous mobiliser en vue de la campagne ‘’Auchan dégage’’. Sachez que le Carré d’or nous inquiète autant qu’Auchan vous inquiète», a vertement adressé le président des commerçants aux membres de l’Unacois. Il a par ailleurs promis le soutien des commerçants de Rufisque tout en appelant l’Unacois à s’impliquer dans le combat contre le Carré d’or. «Les commerçants sont longtemps victimes d’injustice, mais cette fois cela ne passera pas facilement. On n’acceptera jamais le Carré d’or. Nous sommes debout et unis pour dire non à ce projet au prix de nos vies», a assuré le coordonnateur départemental de l’Unacois.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here