PARTAGER

«Le département de Rufisque n’a jamais été en reste quand il s’agit d’élire», a avisé jeudi Assane Kassé de Rewmi, lors de la rencontre des jeunes de Manko wattu senegaal de Rufisque qui ont dressé le bilan de Macky Sall dans leur département. «Des travaux routiers qui stagnent, le stade Ngalandou Diouf, le plateau médical d’un bas niveau», égrènent-ils. Suffisant pour eux de porter le combat pour inverser la donne. «Macky Sall et son clan n’ont affiché aucune ambition pour Rufisque. Il nous appartient dès lors, en tant que Rufisquois et surtout en tant que jeunes, de leur barrer la route et de prendre notre destin en main pour une large victoire lors des élections législatives du 30 juillet», déclarent-ils. M. Kassé et Cie veulent se donner les moyens de concrétiser leur rêve. «La jeunesse de Manko wattu de Rufisque a adopté un calendrier de travail adossé sur un programme d’animation et de tournées dans le département pour continuer la massification et la conscientisation des jeunes qui doivent être le fer de lance des changements attendus», ont-ils expliqué dans une déclaration consacrant officiellement la naissance de cette antenne locale. Ces jeunes qui ont choisi Ahmet Daff du Grand parti comme coordonnateur ont ensuite lancé un appel à leurs aînés de Manko : «Nous appelons vivement à l’unité de l’opposition pour dresser une liste commune partout dans le pays, mais également à une unité d’actions pour faire face à ce régime totalitaire qui a déçu toutes les attentes des populations.» des jeunes d’And ak Khalifa, de l’Ucs et du Pds ont également participé à cette manifestation.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here