PARTAGER

L’Union communale Ps de Rufisque veut un candidat socialiste à la Présidentielle de 2019. Dans une résolution du 28 octobre sanctionnant une réunion des quatre sections communales, le Secrétaire général communal proposent «en première instance, le schéma de 2012 (qui) pourrait être stratégiquement envi­sagé» par le parti. Sur le choix de ce candidat, Abdou Karim Mbengue et Cie n’ont pas dégagé un profil, se contentant juste de renouveler «(leur) fidélité militante au parti et au Camarade Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng». Par ailleurs, l’Union communale, qui s’est félicitée de la «brillante victoire» sur le territoire communal de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby), s’est plainte de la «mise à l’écart» de ses membres dans la gestion des affaires publiques. En ce sens,  elle «regrette l’absence de postes de responsabilités confiés à des camarades socialistes de la Ville de Rufisque (députés, ministres, hauts-conseillers, membre du Conseil économique, social et environnemental, etc.)». En fait, au-delà même de l’Union communale, seules Adama Kadam qui a intégré la 13ème législature et Oulèye Diao, la responsable des femmes de Diamniadio et députée sortante, ont eu à bénéficier d’un des postes précités. En perspective des échéances à venir, l’Union communale a engagé «l’ensemble des secrétaires généraux des coordinations, les responsables de section, de comités et les militantes et militants à poursuivre le travail de mobilisation et d’animation du parti à la base».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here