PARTAGER

La floraison de mouvements de soutien au sein de la mouvance présidentielle n’ébranle point Marième Thiam Babou. De passage à Rufisque, la responsable de la Convergence des jeunes républicains (Cojer) a souhaité juste une «osmose parfaite» entre lesdites structures pour assurer la réélection du candidat Macky Sall au 1er tour de la Présidentielle. «Vu les enjeux de l’heure, on a besoin que toutes ces forces soient rassemblées autour d’une union sacrée, que l’on parle le même langage et que l’on aille dans la même direction», a exhorté la rivale de Thé­rèse Faye. En effet, souligne Marième Thiam Babou, «ça ne sera pas une réélection politique, mais une réélection plus que jamais nécessaire parce que cela va permettre de développer les grands axes du Plan Sénégal émergent et c’est cela qui est important». Ainsi, elle dit avoir confiance aux réalisations du Président Sall dans les zones rurales, urbaines et périurbaines. «Si chacun joue son rôle dans sa localité et avec le bilan du Président plus que positif, on va passer au 1er tour. L’opposition est en train de s’agiter, mais lorsque le Président va descendre dans l’arène, ses lieutenants avec et la jeunesse, nous allons passer au 1er tour. L’opposition verse dans les faux débats et les futilités.» La responsable de la Cojer en a profité pour tirer, comme d’ailleurs tous ses frères et sœurs de parti, sur le président de Rewmi. «Idrissa Seck est un militant politique qui n’excelle que dans l’échec et la compromission avec un pourcentage électoral qui chute d’élection en élection. Nous ne saurions mettre l’accent sur un gars qui a fini de décrédibiliser sa personne  et son électorat», a-t-elle soutenu.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here