PARTAGER

A travers le rassemblement du mouvement Y en a marre, Ami­nata Touré a décelé avec désolation «une société civile partisane» et qui se devrait dans la logique d’être à «équidistance entre l’opposition et la mouvance présidentielle». Ce qui, à l’en croire, n’empêchera pas Macky Sall de poursuivre «la politique de bonne gouvernance qu’il a engagée». L’envoyée spéciale du président de la République s’est ainsi exprimée le samedi à l’occasion d’un meeting organisé par les femmes de Diamniadio et qui a été, pour les responsables du parti présidentiel, une tribune pour descendre le mouvement citoyen. «Y en a marre, nous en avons marre», a lancé le président du Conseil départemental de Rufisque, Souleymane Ndoye, taxant les membres de cette organisation de «marchands d’illusions». «Ils n’ont qu’à dresser une liste et aller ‘’compétir’’ aux Législatives. C’est mieux que de tympaniser les Sénégalais en s’érigeant comme de soi-disant donneurs de leçons», a poursuivi le député. Son collègue Mous­tapha Cissé Lô d’ajouter : «Y en a marre est en collaboration avec des politiciens et ces derniers leur ont donné de l’argent au même titre que d’autres bail­leurs. Ensuite, ils ont initié des rencontres nocturnes pour se partager l’argent en trois millions chacun pour la mobilisation.» Pour Oumar Guèye, les deux meilleures réponses à ces agissements sont à venir. «Ce sera le 30 juillet 2017 et la Présidentielle de 2019». Le maire de Sangalkam est dans ce sens convaincu que «Rufisque doit avoir le meilleur score de tous les départements». Le maire Mama­dou Moulaye Guèye ajoute, en présence de Oumar Youm et Pape Maël Thiam : «Aujour­d’hui, Diamniadio prend l’en­gagement d’assurer une majorité confortable, stable et durable à l’Assem­blée nationale et de réélire Macky Sall au premier tour à la Présidentielle de 2019.»
abndiaye@lequotidien.sn

2 Commentaires

  1. Une société civile partisane. Mimi a cette rare éloquence de prononcer les grandes vérités décryptant les remue-ménage . Ce qui est vrai s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. Bravo lumineuse et si pertinente Mimi

  2. C´est de l´hypocrisie totale, mme toure.
    Le candidat macky sall est alle feliciter le mouvement YAM aux parcelles assainies.
    Le paroles du mouvement aujourd´hui sont les memes que hier.
    Le probleme est que le president macky sall n´a respecter aucun de ses engagements, notamment de faire de ce pays un etat de droit, avec une justice totalement independante, une lutte acharnee contre la corruption, contre l´injustice et contre toutes les impunites.
    Dans la pratique, le president fait completement l´inverse de ses engagements.
    Il est ainsi le corrupteur en chef de classe exeptionnelle de l´etat, il tord et politise la justice pour coffrer ses opposants, grace a son coude magique, il protege ses partisans de la justice et ce, malgre des rapports accablants des services de controles de l´etat.
    Mme toure, le probleme c´est le president macky sall lui meme.
    SVP, moins d´hypocrisie….
    Heuresement la cohabitation va limiter les degats….avant reubeuss…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here