PARTAGER
Mariama Sarr

Faire jouer pleinement au Centre national de formation et d’action (Cnfa) son rôle. C’est l’ambition du ministère de tutelle annoncée par Camara Fall, directeur de Cabinet de la ministre de la Fonction publique. «Des efforts immenses ont été faits (…) Le ministère de la Fonction publique va travailler davantage à redynamiser ce centre afin d’offrir ce cadre qui peut profiter aux institutions publi­ques, privées et aux Ong », a fait savoir le «Dircab». «Parmi les vocations du centre il y a le renforcement des capacités, le perfectionnement des cadres du public et des partenaires du privé mais aussi la culture de la citoyenneté », a détaillé M. Camara, invitant le directeur du Cnfa «à œuvrer pour un rayonnement» du centre qui existe depuis 1962.
En ce lundi, le Cnfa bien que sexagénaire étrennait ses tout premiers mat et drapeau national ; de quoi initier la première levée des couleurs dans le centre. «Je remercie le bataillon du soutien du génie qui a rendu effectif notre souhait», a tenu à relever le directeur du Cnfa, Mamadou Lamine Cissé, qui a promis un investissement à la hauteur des ambitions du ministère pour le centre qu’il dirige depuis 2017. Le Cnfa a été réhabilité en 2015 pour un montant de 129 millions francs Cfa et abrite des rencontres de formation, séminaires et autres activités publiques comme privées. Camara Fall s’est aussi désolé du niveau d’incivisme  noté dans ce pays. «Actuellement il suffit juste de se promener pour voir combien l’incivisme est poussé à outrance», a-t-il regretté, en en faisant un frein pour le développement. «Le gage du développement c’est d’abord la discipline au sein des institutions mais aussi dans la communauté», a enfin prodigué le «Dircab» de la ministre Mariama Sarr.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here