PARTAGER

Mieux faire vivre le confinement aux populations les moins nanties. C’est l’ambition de la Sococim à travers un important don en riz et produits désinfectants au Comité départemental de lutte contre le coronavirus. La remise de l’appui a eu lieu samedi à la préfecture. «Nous sommes venus apporter une contribution en cette période avec 30 tonnes de riz, 100 cartons de détergent et 100 cartons aussi d’eau de javel destinés aux populations de Rufisque», a expliqué Aristide Pereira, secrétaire général de la cimenterie de Rufisque, faisant aussi savoir que son entreprise avait dans un premier temps remis 5 millions de francs au Comité départemental dans ce combat. «Nous réjouissons encore une fois de plus pour cette action de la Sococim qui, comme l’a précisé le secrétaire général, ne va pas s’arrêter à ce geste», a relevé le président du Conseil départemental Souley­mane Ndoye, par ailleurs trésorier du Comité départemental de lutte contre le Covid-19. «Nous allons dès la semaine prochaine aller vers les postes de santé et à la base dans les quartiers pour poursuivre nos actions en faveur des populations en cette période de crise», a noté M. Pereira. Au chapitre des mesures dans l’entreprise pour se prémunir du mystérieux virus, le secrétaire général a évoqué des dispositions pratiques au parking qui reçoit quotidiennement beaucoup de personnes ainsi que l’usage de gel hydro-alcoolique. Il n’a pour autant mentionné aucune mesure sur une éventuelle réduction du personnel pour l’usine, fréquentée par des centaines de travailleurs.
Le bilan actualisé du ministère de la Santé pour le Covid-19 est de 10 cas pour le département de Rufisque : 6 pour le district de Rufisque, 2 pour Diamniadio et 2 pour Sangalkam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here