PARTAGER

A la cité Taco (Rufisque Nord), on assiste à «une montée délibérée de l’insalubrité» pour reprendre la formule de Ousseynou Dieng, l‘adjoint du délégué de quartier, qui parle d’une «situation alarmante». Ceci est d’autant plus regrettable qu’un nombre important d’agents du service d’hygiène y vit.  «Une zone  habitée à près de 50% de sa superficie par des agents d’hygiène, on aurait espéré que cette zone soit l’une des meilleures mais le constat est là, on voit que c’est l’un des quartiers les plus insalubres de Rufisque», a regretté M. Dieng, agent du service d’hygiène à la retraite et par ailleurs président de la commission hygiène, assainissement et cadre de vie du conseil de quartier de Taco. C’est justement pour assainir la zone qu’une opération coup de poing a été menée mercredi par la sous-brigade du service d’hygiène de Rufisque. Plus d’une vingtaine d’éléments sous la direction du major Mamadou Thiam Faye ont été dépêchés pour faire la police sanitaire. «Nous avons effectué une descente  à Taco suite à de nombreuses  réclamations (…) Six délits ont été constatés sur le  terrain et 53 convocations ont été délivrées pour des infractions en matière d’hygiène», a expliqué Major Faye à la fin de l’opéra­tion. «Ecoule­ments d’effluents septiques  sur la voie publique, dépôts de gravats sur la voie publique, construction de puisards sur la voie publique», a-t-il listé entre autres au nombre des délits constatés. Il a en outre déploré l’utilisation de maisons non closes comme dépotoirs d’ordures par les populations. A ce sujet, l’adjoint du chef de quartier s’est montré ferme pour la résolution du problème. «Tous les propriétaires des terrains et parcelles qui ne sont pas construits qu’ils prennent les dispositions dans le mois pour venir désherber et clôturer leurs propriétés ; faute de quoi nous allons les poursuivre en justice», a  averti Ous­seynou Dieng, appelant à l’application de la loi pour rétablir la sécurité sanitaire dans la zone. A noter qu’une demi-dizaine de récalcitrants auprès des populations a été embarquée et conduit à la sous-brigade lors de l’opération qui va se poursuivre à l’échelle du département. «Nous avons commencé avec Rufis­que  Nord avec l’appui du maire en faisant la cité Taco et le quartier Santa Yalla. Les autres maires vont suivre et nous allons répéter l’opération dans toutes les communes du département», a ainsi décliné Major Faye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here