PARTAGER
Mamadou Cora Fall, Président du club.

Les anciens footballeurs dont certains font partie du Comité directeur veulent que la légalité prévale au sein du club. A travers un point de presse organisé samedi, ces derniers ont appelé à la tenue de l’Assemblée générale qui n’a pas eu lieu depuis 2010. Déter­minés dans ce combat qui les oppose au président du club, Mamadou Cora Fall, en poste depuis plus de 40 ans et qui se refuserait à organiser l’Ag, ils lui ont fixé un ultimatum de 15 jours.

Des anciens footballeurs membres du Comité directeur de la section football de l’Asc Saltigué de Rufisque dont le directeur technique, Abdoulaye Sène, Marcel Ndoye, Mamadou Koula Guèye et Assane Diongue exigent la tenue de l’Assemblée générale de leur structure. Lors d’une rencontre avec la presse le samedi, ces derniers ont donné un ultimatum de 15 jours au président Mamadou Cora Fall qui, à les en croire, refuse que se tienne l’Assemblée générale. Ce dernier occupe le poste de président depuis plus de 40 ans, par ailleurs. «Il ne veut pas de la tenue de l’Assemblée générale et sachez bien chers camarades que la dernière fois que l’équipe avait tenu son Assemblée générale, c’était le 10 août 2010», ont-ils dénoncé dans le propos liminaire. Les correspondances adressées dans cette dynamique par ces membres du Comité directeur, au président de l’équipe de Rufisque, ainsi que les médiations tentées par les autorités n’ont abouti à rien. «Après avoir rencontré toutes les autorités du département, le préfet, le président du Conseil départemental, les maires de commune et de la ville, certains imams et délégués de quartier, les inspecteurs de la jeunesse, les présidents d’Asc, nous avons jugé nécessaire de convoquer ce point de presse», ont expliqué, dépités, les organisateurs dans la déclaration liminaire. Ces anciens footballeurs, qui ont ressuscité la section football après des années de non-participation au Championnat national, se sont emportés sur la situation qui sévit dans leur club et qu’ils considèrent comme «l’injustice dans le Saltigué». «M. Cora Fall a porté son choix sur la personne de Arona Bathily comme président de la section sans l’aval de personne», ont-ils dénoncé. «M. Cora Fall nous avait dit que son mandat prend fin en avril et que c’était en ce moment que l’Assemblée générale allait se tenir. Il ne reste que 15 jours dans le mois. S’il ne convoque pas pour la tenue de l’Assemblée générale, nous allons saisir le district et la fédération pour la tenir», a assuré Assane Diongue faisant comprendre que l’objectif n’est pas de débarquer qui que ce soit. «Il s’agit juste de mettre en place un Comité directeur digne de ce nom pour répondre aux ambitions que le club s’est fixées», fait-il ainsi savoir.
Choisi par Cora Fall pour diriger la section football, Arona Bathily ne s’est pas épanché sur l’Assemblée générale qu’exigent les anciens footballeurs. Parlant de son «propre cas», en tant que président, il a expliqué : «En réalité, je ne suis que le président délégué de la section. Le président de la section football, au même titre que tous les présidents de section, est un président délégué. C’est le président du club qui délègue ses pouvoirs à des gens pour gérer telle ou telle section. Cela a toujours été ainsi et c’est ce que le règlement intérieur dit.»

abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here