PARTAGER

Il suffira juste d’un peu plus d’un quart d’heure aux Rufisquois pour  rallier Dakar avec le Train express régional (Ter). Le Président Macky Sall l’a fait savoir lundi  à l’occasion du voyage inaugural du Ter sur l’axe Diamniadio Dakar.  «Je viens de la gare de Diamniadio et en 10 minutes, nous sommes là pour la démonstration. En période de fonctionnement normal Rufisque sera à moins de 20 minutes de Dakar», a laissé entendre le chef de l’Etat dans son discours à la gare de Rufisque. «Je vous donne rendez-vous bientôt pour l’exploitation du Ter», a-t-il assuré.
Auparavant, le chef de l’Etat a réitéré son ambition de redonner à la vieille cité son lustre d’antan. «Chères populations de Rufisque, ce jour est à graver en lettres d’or.  Rufisque qui fut une des quatre communes ; une ville avec un passé glorieux. C’est ce passé que je veux restituer avec la modernisation de cette belle ville», a soutenu le président de la République.  «Vous avez vu comment votre gare ancienne  a été rénovée dans le cadre du projet du Ter express régional», a-t-il brandi  pour étayer son propos.
Il a aussi fait savoir que les engagements de l’Etat vis-à-vis des impactés ont été respectés. «Je voudrais vous dire que notre engagement a été respecté et nous poursuivons les  paiements et des terrains vont être mis à disposition pour le recasement  des impactés du projet», a assuré le Président Sall, adressant au passage ses remerciements au préfet de Rufisque et au gouverneur de Dakar «impliqués positivement» dans le processus de paiement.
Par ailleurs, le folklore y était et les militants venus en masse ; mais la fête du Ter  a été un feu de paille à la gare de Rufisque. Le Président Macky Sall a en effet  fait un passage éclair à l’occasion du voyage inaugural du Ter express régional (Ter) lundi. Une escale d’une dizaine de minutes à la gare encore inachevée et un discours de moins de trois minutes adressé aux responsables et militants.
abndiaye@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Cela ne suffit pas, faites des investissements dans cette ville historique. Et puis, nous n’avons pas comme impératif d’aller seulement à Dakar.
    Rufisque mérite mieux que ces genres de déclarations sans intérêt.
    Nos élus locaux doivent penser mettre de l’ordre et mettre fin à cette anarchie des vendeurs ambulants, tous ou presque venant de la banlieue rufisquois ou thiessoise.

    Nos élus « amougnou béne foulah »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here