PARTAGER

Le Conseil local de la pêche artisanale (Clpa) a procédé jeudi à l’installation de signalisations visuelles pour renforcer le système d’information d’alertes météorologiques pour les pêcheurs qui se faisait jusque-là par des messages téléphoniques. Onze délégués de site entre Rufisque et Bargny ont de ce fait reçu des drapeaux qui devront être érigés dans leurs localités respectives en fonction des changements constatés sur le temps. «Quand c’est le vert, la situation est favorable. Quand c’est le jaune, le pêcheur doit prendre ses précautions. Si maintenant c’est le rouge, c’est le danger et dans ce cas, les pêcheurs ne doivent pas aller en mer», a fait savoir le relai de la Clpa, Saliou Ba, expliquant le sens de ces drapeaux de signalisation qui devront être érigés sur des mats parfaitement visibles dans chacun des onze sites. «Il faut que les pêcheurs tiennent compte des informations météorologiques. Nous leur demandons de prêter une oreille aux délégués qui sont dans leurs zones et qui reçoivent les sms d’alerte», a-t-il poursuivi, incitant aussi les délégués à transmettre les informations à temps. «Lorsqu’ils, les délégués, reçoivent les messages, ils doivent aller directement sur le terrain pour sensibiliser les pêcheurs», a-t-il exhorté, faisant référence au changement de drapeau en fonction des alertes reçues. «Au niveau de chaque site sur le littoral, on a installé un drapeau et les pêcheurs comprennent le sens de chaque couleur», s’est réjoui El Hadj Mamadou Ndao, chef du Service départemental des pêches. Parlant des accidents dans la circonscription qu’il dirige, M. Ndao a noté pour cette année «un accident mortel ayant coûté la vie à un garçon de 16 ans». Il a profité de cette tribune pour appeler les pêcheurs au respect strict des consignes comme le port du gilet et le suivi des informations météorologiques pour leur «sécurité et celle de leurs biens».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here