PARTAGER

Selon les informations recueillies sur place, il n’y a que six sénégalais à Ekaterinbourg, ville où l’Equipe nationale a disputé son deuxième match de Coupe du monde contre le Japon. Ils seraient tous des étudiants. Selon certains riverains, la destination n’est pas trop prisée par les Africains, surtout les noirs, puisque c’est un endroit où il fait extrêmement froid en période d’hiver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here