PARTAGER

Pour tentative d’assassinat, menaces de mort, violences et voies de fait, Bamba Fall et 9 autres militants du Ps, proches du maire de Dakar, ont été déférés hier avant de subir un retour de Parquet. Leur arrestation fait suite à la plainte de la direction du Ps, après le saccage de son siège le 5 mars dernier.

Déférés hier, Me Bamba et Cie ont subi un retour de Parquet. Après plusieurs mois d’audition et de confrontations, ces militants socialistes, proches de Khalifa Sall ont été entendus hier par les éléments de la Brigade des affaires générales (Bag), un démembrement de la Division des investigations criminelles (Dic), qui a décidé de les envoyer chez le procureur de la République. Il s’agit de Bamba Fall, le maire de la Médina, de Bira Kane Ndiaye, chef du cabinet de Khalifa Sall, Bassirou Samb, chef de cabinet du maire de Grand-Yoff, Cheikh Tidiane Sall, neveu du maire de Dakar, Malick Kébé, Amath Diouf et Abdoulaye Wade, entre autres.
Ils répondront des délits présumés de tentative d’assassinat, de violences et voies de fait, de destruction de biens appartenant à autrui, injures publiques et menaces de mort. Bamba Fall et ses camarades, qui ont passé la nuit au commissariat central de Dakar, feront face aujourd’hui au procureur. Selon certaines indiscrétions, il est très probable que ce dossier atterrisse devant un juge d’instruction, vu les charges qui pèsent sur eux.
En attendant, ils peuvent compter sur le soutien d’autres militants socialistes qui ont fait le déplacement au Palais de justice Lat-Dior de Dakar. A l’image des maires de Dakar, Khalifa Sall, de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélemy Dias et de Podor, Me Aïssata Tall Sall. Cette dernière fait partie du pool d’avocats constitués, comme Mes Ciré Clédor Ly et Demba Ciré Bathily.
Il faut rappeler que la direction du Parti socialiste avait porté plainte contre X après le saccage de la Maison Léopold Sédar Senghor le 5 mars dernier. Dès le début de la procédure, les proches de Khalifa Sall s’étaient retrouvés dans le viseur de la Bag.
 justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here