PARTAGER

Le saccage du Centre des archives et de la documentation (Cda) de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs) indigne le Réseau des journalistes pour les activités de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Resao). Il condamne cet acte inqualifiable, qui a détruit cette infrastructure, qui a coûté plus de 800 millions de F Cfa. «Ce joyau, qui est la mémoire de l’Omvs, a été pris à partie par des manifestants qui n’ont trouvé rien de mieux que d’y mettre le feu compromettant ainsi le travail de plusieurs années effectué par des professionnels de l’archivage au bénéfice de la communauté», regrette le Resao, qui «condamne avec la dernière énergie, un tel acte que rien ne saurait justifier dans un contexte où l’Omvs ne cesse de multiplier des initiatives pour accompagner les populations de la Langue de Barbarie dans leurs activités au quotidien».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here