PARTAGER

En nommant hier le professeur Gorgui Ciss à la présidence du Conseil d’administration de la Safru Sa (Société d’aménagement foncier et de rénovation urbaine (Safru) Sa), le chef de l’Etat s’implique dans la bataille de succession au Parti socialiste (Ps) sans en donner l’air. En effet, le maire socialiste de Yène était bien parti pour être un des principaux rivaux de l’actuelle présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), Mme Aminata Mbengue Ndiaye. Depuis le décès du prédécesseur et patron de cette dernière au Hcct et au Ps, Ousmane Tanor Dieng, il y a des ambitions au sein de la direction des «Verts». Et celle du Pr Gorgui Ciss n’était pas des moindres. D’ailleurs, ce dernier, dans une interview exclusive accordée le 24 avril 2019 au journal Le Quotidien, s’était en effet offusqué du fait que les mêmes ministres socialistes qui avaient siégé depuis la survenue de la deuxième alternance avaient été reconduits dans l’attelage, sans pour autant que cette question ne soit agitée sous forme de débat dans les rangs de la formation de Colobane.
Avec le poste de Pca auquel il vient de le nommer, le Président Macky Sall ne vient-il pas de tuer toute velléité chez Gorgui Ciss de lorgner le fauteuil de Mme Ndiaye ? La Secrétaire générale du Ps peut-elle envisager son avenir politique à la tête du Ps en toute tranquillité ? L’acte posé hier en Conseil des ministres par son allié Macky Sall a l’air, en tout cas, de la rassurer, de même que ses proches et partisans.
Par ailleurs, le jeune Apériste Maïssa Mahécor Diouf est nommé Directeur général de la Safru Sa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here