PARTAGER
Tempête extrême dans le Sahel.

Un plan d’investissement climatique d’un financement de 400 milliards de dollars a été validé récemment à Niamey au Niger en faveur des Etats de la bande sahélienne, a appris l’Aps de source médiatique. L’initiative dont la mise en œuvre va couvrir la période allant jusqu’en 2030 est combinée à la décision des Etats membres de mettre en place un programme prioritaire de cinq ans (2020-2025) afin de recueillir davantage de financements en faveur du climat. Il a été également décidé, en marge de la réunion de validation, de créer un secrétariat permanent dont le rôle consiste à coordonner les projets retenus dans le cadre de l’atténuation des effets du réchauffement climatique dans la région du Sahel.
«Nous continuons à payer les conséquences d’une situation dont nous sommes loin d’être responsables», a ainsi regretté, Mahamadou Issoufou, Président du Niger, dans des propos rapportés jeudi par le Journal d’Abidjan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here