PARTAGER

La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de Saint-Louis entend faire face aux détracteurs du Président Macky Sall et de Mansour Faye. «Depuis un certain temps, l’actualité nationale est polluée par des gens mal intentionnés et de mauvais perdants de la dernière élection présidentielle, assoiffés du pouvoir», a constaté leur porte-parole du jour, Hady Bâ. Or, estiment ces jeunes du parti présidentiel, «la volonté manifeste du chef de l’Etat d’apporter des réponses appropriées aux besoins des Sénégalais à travers le Phase 2 du plan Sénégal émergent et le triptyque 5-3-5 devrait être au cœur de l’actualité pour tout Sénégalais soucieux de l’intérêt national». Malheureusement, regrettent-ils, «ce n’est le cas pour certains politiciens en perte de vitesse». Pour eux, cette situation s’avère comme une stratégie visant non seulement à «détourner l’attention des populations, mais aussi à distraire le gouvernement de ses objectifs». M. Bâ et ses camarades jugent cette question de troisième mandat «inopportune» et «prématurée». «Nous exhortons les jeunes du parti et de la coalition Benno bokk yaakaar à davantage se conformer aux directives du président de la République et à respecter la ligne communicationnelle de la coalition, de même que la discipline instituée», recommandent-ils.
La Cojer de Saint-Louis a également pris la défense de leur mentor Mansour Faye qui fait l’objet d’accusations dans l’affaire de benne-tasseuses offertes à la commune par l’entreprise française Suez, qui a été choisie pour remplacer la Sde. «Ces engins sont âgés de plus de 15 ans et ont été offerts à la commune de Saint-Louis en toute légalité. Par conséquent, Mansour Faye n’a rien à se reprocher. Nous le félicitons pour sa loyauté au président de la République», concluent-ils.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here