PARTAGER

Ameth Fall Braya est convaincu que la violente manifestation à Guet-Ndar a été «infiltrée». Il invite l’Etat à libérer les pêcheurs arrêtés et à avoir «plus de considération» pour leur quartier.

Les politiques saint-louisiens prennent la parole. Après Cheikh Bamba Dièye, c’est Ameth Fall Braya qui s’est exprimé ce week-end sur les événements de Guet-Ndar qui ont occasionné plusieurs dégâts matériels. A travers un point de presse, il a d’abord fait une précision. «C’est une marche improvisée qui a débordé. Quand j’ai revu les images, je me suis rendu compte que nous avons été infiltrés», a dit le responsable libéral qui avait soutenu la candidature de Macky Sall lors de la dernière Présidentielle. Il se dit «surpris» par l’interpellation des deux responsables des pêcheurs qui, pourtant, «ne sont aucunement impliqués dans ces violences». Et aujourd’hui que «les choses se sont calmées», Braya invite les autorités à les libérer afin de faire revenir définitivement la paix. Cependant, son discours n’est pas très loin de celui de Cheikh Bamba Dièye à certains égards. Il appelle le Président Macky Sall et son gouvernement à «mieux s’occuper des Guet-Ndariens qui ne demandent pas des financements, mais qui ont besoin de plus de la considération». Sur la question des licences, le Guet-Ndarien dit : «Je propose que le ministère de la Pêche prépare chaque année de quoi acheter toutes les licences et retourne traiter avec les pêcheurs.» Il a enfin demandé avec insistance au chef de l’Etat de «draguer le fleuve et baliser la brèche pour stopper et éviter les nombreuses pertes en vies humaines».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here