PARTAGER

La tête de liste de Wattu senegaal a relancé lundi la campagne électorale à Saint-Louis par une forte mobilisation. Ce, après un début de campagne mou de Ameth Fall Braya et Cie.

Me Wade, accueilli triomphalement par ses partisans lundi, a relancé la machine à Saint-Louis. Cette visite de la tête de liste nationale de la Coalition gagnante/Wattu senegaal pourrait bien jouer dans les résultats du scrutin du 30 juillet. C’est à Mpal qu’il a démarré son périple avec une visite de courtoisie à la famille de El Hadji Rawane Ngom. Direction Saint-Louis avec plusieurs étapes intermédiaires à Fass Ngom, Gandon et Gandiol où les populations massées au bord de la route lui ont réservé un accueil populaire. Après Pikine et Guet-Ndar, c’est la Place Abdoulaye Wade qui grouillait de monde. Le cortège a eu beaucoup de mal à se frayer un passage. Me Wade, debout sur sa décapotable aux côtés de Me Madické Niang, le sourie aux lèvres, communie avec la foule qui déferle pour accompagner la marche sur le pont Faidherbe.
A la Place Faidherbe, l’ambiance gagne en intensité, les militants libéraux ont célébré leurs retrouvailles avec leur secrétaire général. Certains ont même fondu en larmes. Le cortège entre difficilement à Guet-Ndar, fief de Ameth Fall Braya. Ici, tous les records de mobilisation sont battus. Ceux-là qui acclamaient il y a quelques jours le Président Macky Sall scandent des slogans hostiles à lui, à son gouvernement et au maire de la ville et tête de liste de la coalition Benno bokk yaakaar, Mansour Faye. Dernière étape de la
tour­­née, Goxxu Mbacc a aussi réservé un accueil chaleureux et coloré à l’ex-président de la République qui n’a cependant pas prononcé un seul mot durant tout son périple, se contentant seulement de soulever les bras en signe de victoire.
Jusque-là, la réaction de Braya avait été jugée très timide, comparée à la campagne mémorable qu’il avait faite aux Locales de 2014. Il s’y ajoute que la visite du Président Macky Sall le mois dernier pour distribuer de l’argent et des moteurs hors-bord aux pêcheurs de Guet-Ndar rapatriés de la Mauritanie qui avaient reçu chacun 2 millions de francs lui avait permis de gagner en sympathie chez les populations de la Langue de Barbarie qui vivent en général des revenus tirés des activités de pêche. Mais la parade de Me Wade qui sonne comme une réplique pour ses partisans aura remotivé Wattu senegaal.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here