PARTAGER
Mansour Faye, coordonnateur Apr Saint-Louis.

Le maire de Saint-Louis a tiré vendredi, un bilan  «positif» de sa gestion à la tête de la commune de Saint-Louis. Amadou Mansour Faye qui faisait face aux journalistes à l’occasion d’un déjeuner de presse, a étalé les réalisations de l’équipe municipale durant 2016 et annoncé d’importants projets pour 2017.

Mansour Faye qui faisait face à la presse, a déclaré que la commune a fait des pas de géants dans le cadre de l’amélioration de la gestion de l’administration générale municipale, de l’état civil et de la bonne gouvernance. Ce qui lui a valu d’obtenir le label en or décerné par le Forum civil, à la suite d’un audit réalisé il y a quelque temps. En ce qui concerne les grands travaux, l’édile de la ville de Saint-Louis a révélé avoir, lui et son équipe,  réussi au cours de l’année 2016 à réhabiliter l’essentiel des postes et centres de santé de la ville dont les plus importants sont ceux de Diamegueune et des Hlm. Dans le même sillage, les travaux de réhabilitation de la maison de l’île qui sera un centre multifonctionnel avec de nombreuses infrastructures pour les jeunes dont des terrains multisports ont démarré depuis plusieurs mois. A côté de ces réalisations, le maire cite «un important programme de réalisation d’infrastructures routières dont certaines sont déjà réalisées, d’autres en cours et d’autres encore qui seront exécutées dans les meilleurs délais dont 16 Kilomètres de routes». Ces projets selon Mansour Faye, ne peuvent pas certes être pris en compte dans le cadre du budget communal, mais sont réalisés grâce au budget de l’Etat, notamment par le biais du ministère des Infrastructures. Il y a aussi dans ce registre des réalisations, la construction du centre de transformation des produits halieutiques de Goxu Mbacc et un important programme d’éclairage public qui permettra de doter la ville de plus de 2 500 lampadaires pour renforcer les efforts faits jusqu’ici.
Abordant la lancinante question de la gestion des ordures, Mansour Faye qui a reconnu que même s’il y a encore des poches où des efforts doivent être faits, le pari d’une bonne gestion est en passe d’être relevé.
Parallèlement aux réalisations déjà faites au courant de l’année 2016, M. Faye a annoncé d’importants projets dont la réalisation d’une digue de protection pour lutter contre l’avancée de la mer, la construction d’une mosquée à Guet-Ndar dans un em­pla­cement différent de celui où les deux mosquées ont été démolies au mois de novembre 2016.

D’autres projets en perspective
Sur la même lancée, le programme de développement touristique d’un coût de plus de 17 milliards dont Saint-Louis a bénéficié depuis plusieurs années, sera mis en œuvre dans les meilleurs délais. Avec le déroulement de ce programme, le maire de Saint-Louis a rappelé que la place Faidherbe et l’avenue Jean Mermoz seront requalifiées et donneront un autre visage à la commune où plusieurs centaines de maisons seront aussi réhabilitées. Dans le même sillage, a souligné Man­sour Faye, le marché de Sor sera reconstruit et dans ce sens fait-il savoir, un cadre juridique a été mis en place et des discussions ouvertes avec les acteurs, alors que pour le secteur de l’éducation, l’édile de Saint-Louis a annoncé la reconstruction par l’Agetip de l’école Abdoulaye Mbengue Khali de Guet-Ndar fermée depuis presque trois ans.
Dans le domaine du sport, le premier magistrat de la ville de Saint-Louis a aussi annoncé d’important projets pour 2017 dont la reconstruction du stade Me Babacar Sèye dont la capacité sera portée à 10 mille places. Ce projet déjà validé sera accompagné par la construction d’un nouveau stadium de basket dans l’enceinte du stade Mawade Wade avec une capacité de 1 000 places.  Mansour Faye a fait savoir que son vœu est de faire de sorte qu’à la fin de tous ces travaux dont les plus importants seulement ont été annoncés, que la ville de Saint-Louis soit la commune la plus dotée en infrastructures et une commune où il fera bon vivre.  Pour cela souligne-t-il, la mairie va travailler davantage à maîtriser ses charges, afin de porter dans l’avenir son budget à un niveau plus important par la recherche d’autres opportunités de recettes.  Parmi ces opportunités figurent en bonne place, selon Mansour Faye, la collaboration entre la commune et les opérateurs devant assurer l’exploitation du pétrole et du gaz. Dans ce sens une commission restreinte sera mise en place avec pour mission de prendre langue avec ces derniers pour que Saint-Louis tire le meilleur profit de ces ressources naturelles.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here