PARTAGER

Alors que Farba Ngom vilipendait Idrissa Seck et ses tournées aux Hlm, Déthié Fall, lui, y voyait une occasion de recueillir les préoccupations des Sénégalais. «Ces tournées du président Idrissa Seck ont pour objectif de recevoir les commandes des Sénégalais, de déflorer le grand tissu de mensonges des tenants du pouvoir fait de slogans. Nous avons interrogé les Sénégalais qui nous ont tous dit qu’ils ne savaient pas ce que signifiait le Pudc et le Puma», a-t-il déclaré au cours d’une Assemblée générale de la section départementale de Saint-Louis. Le vice-président de Rewmi a indiqué que leur parti travaille sur son candidat et son programme. «Après la réception de la commande des Séné­galais, un programme sera élaboré par le parti en vue de la Pré­sidentielle de 2019. Idrissa est quelqu’un qui planifie. On ne peut pas développer un pays dans le tâtonnement en parlant d’abord de Yoonu yokkuté, puis de Pse», souligne-t-il. Pour lui, «on ne parle plus maintenant de la vague orange (symbole de Rewmi), mais de la déferlante arc-en-ciel, car beaucoup de Sénégalais sont en train de rejoindre Idrissa Seck». Abdoulaye Ndoye, coordonnateur du parti à Saint-Louis, a indiqué que cette Assemblée générale mar­que la rentrée politique de leur parti dans le département et de­mande à ses camarades de se mettre en ordre de bataille pour la Présidentielle du 24 février.
Déthié Fall, qui invite ses camarades à se préparer à «tous les sacrifices» et à faire de Idy «le prochain président de la République, rappelle que les Sénégalais avaient porté beaucoup d’espoir sur le Président Sall». Mais, regrette-t-il, «sa seule ambition est d’anéantir ses adversaires politiques. Et s’il n’a pas de dossiers contre eux, il les harcèle.» Le numéro 2 de Rewmi promet que l’opposition veillera à la transparence des élections. «Macky Sall ne peut pas choisir ses adversaires, choisir ses candidats par le parrainage, choisir ses superviseurs ainsi que tous les acteurs pour ensuite nous demander de nous taire. Ça ne passera pas et nous lui apporterons la résistance nécessaire comme toujours», a-t-il averti.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here