PARTAGER

La ville de Saint-Louis a enregistré samedi son premier cas positif au coronavirus. Il s’agit du directeur de l’Institut français de la vieille ville. Il a été acheminé à Dakar pour y suivre les soins. A défaut d’en être informé par les autorités sanitaires locales restées aphones sur la question, c’est une source très proche de la personne concernée qui a lâché le morceau. C’est le directeur de l’Institut français de Saint-Louis lui-même qui aurait appelé certains de ses collaborateurs pour les informer. L’information a été ensuite confirmée par l’ambassade de France à Dakar qui a aussi fait savoir qu’il a été transféré à Dakar par le Samu pour être pris en charge. Cette information est d’autant plus inquiétante que le monsieur en question n’avait plus quitté le Sénégal depuis le mois d’août ; ce qui veut dire qu’il a été contaminé ici. Il s’y ajoute qu’il a été en contact avec plusieurs dizaines de personnes de façon directe ou indirecte. En effet, le 6 mars dernier, alors que l’épidémie avait déjà commencé à se propager en Europe, plusieurs dizaines d’Européens ont participé avec un public sénégalais à la projection du film Atlantique de Nafi Diop dans les locaux de l’Institut français. Un autre festival de projection de films, initié par des étudiants, a été aussi organisé récemment sur les mêmes lieux avec la participation de plusieurs dizaines d’étudiants qui auraient été transportés par au moins 4 bus de l’Université au centre-ville. Mieux, l’Institut français était régulièrement fréquenté par toutes sortes d’acteurs culturels, musiciens, comédiens, danseurs, artistes plasticiens et autres usagers. D’ailleurs, à l’annonce de la nouvelle, beaucoup de personnes qui auraient des doutes se sont rendues au Samu pour des prélèvements sanguins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here