PARTAGER

Ce sera Benno bokk yaakaar contre Manko wattu senegaal ou contre certaines de ses composantes. Mais dans tous les cas, Saint-Louis sera le théâtre d’une revanche entre Ameth Fall Braya, qui avait perdu la mairie face à Mansour Faye. Et attention à des soutiens de Cheikh Bamba Dièye et de Khalifa Sall.

Saint-Louis est épiée. Scrutée pour le scrutin du 30 juillet. La commune avait été âprement disputée aux Locales de 2014, et pendant presque 48 heures, il était difficile de savoir le vainqueur. Mansour Faye qui conduisait la liste de Benno bokk yaakaar et Ameth Fall Braya celle de And défar ndar ak Sopi revendiquaient chacun la victoire, jusqu’au moment où la commission de recensement a affiché 13 138 voix pour la majorité présidentielle contre 12 356  voix pour l’opposition, soit près de 800 voix de différence. Victoire étriquée tout de même. Mais l’Apr et ses alliés semblent avoir été davantage motivés par la victoire du «Oui» au référendum du 20 mars 2016. Cette fois-ci, il s’agira de laver l’affront pour le patron du Pds, aussi bien dans la commune que dans le département pour rafler les 2 sièges de Saint-Louis. Bby fera valoir sa force avec le moteur de l’Apr qui va remorquer un Ps de Tanor- mais divisé-, en plus de l’Afp, de la Ld et autres partis et mouvements. Le maire de la ville fera valoir son bilan qui se décline par le projet de développement touristique dont le démarrage des  travaux est imminent, des infrastructures routières dans le cadre du projet Promo-villes, des projets d’assainissement démarchés par l’Office national d’assainissement dont le directeur général Alioune Diop est l’un de ses bras droits, entre autres. Mais, il y a aussi ce processus de massification de l’Apr qui lui profite en tant que beau-frère du Président, sans compter les moyens financiers de «recruter» des militants et des transhumants. Ce n’est tout de même pas une panacée pour vaincre Braya et Cie, et surtout dans un contexte politique qui a redistribué les cartes.

Manko wattu senegaal et Braya pour contrer Bby
Si Bby demeure une force politique incontestable, il n’en demeure pas moins qu’elle aura fort à faire avec une forte alliance de l’opposition regroupée au sein de Mankoo wattu senegaal. Il est vrai que, pour l’heure, on ne peut présager d’une liste commune entre les composantes de cette coalition. Mais, le Pds qui en est le socle, des partis comme Rewmi d’Idrissa Seck, l’Union des centristes du Sénégal de Abdoulaye Baldé, et éventuellement le Fsd/Bj de Cheikh Bamba Dièye pourraient compliquer la tâche aux hommes de Macky Sall. Ameth Fall Braya tient encore sa base affective de Guet-Ndar, qui d’ailleurs n’a pas digéré le sort de ses enfants qui ont eu maille à partir avec les garde-côtes mauritaniens. Avec une liste Braya Cheikh Bamba Dièye, des hommes de Khalifa Sall, les pronostics seraient interdits. Dans la ville, il y a des rumeurs de plus en plus persistantes sur un «accord» entre le leader du Fsd/Bj et Khalifa Sall. Et le maire de Dakar avait commencé ses tournées dans la commune et ses environs quelques jours avant ses déboires judiciaires.

Khalifa Sall en embuscade  
Si Khalifa Sall et ses hommes n’ont pas encore réellement la capacité de gagner à eux seuls des élections à Saint-Louis, il reste qu’ils peuvent bien être valablement un atout pour les autres. Le maire de Dakar qui en sera à son premier test grandeur nature au niveau national pourrait ne pas cracher sur toute opportunité lui permettant de participer à une éventuelle défaite du parti au pouvoir et de ses alliés dans une ville comme Saint-Louis. Il y bénéficie de soutiens de taille de frondeurs socialistes comme lui. Parmi eux, le jeune socialiste et secrétaire général de la Con­vergence socialiste, Abba Mbaye, auteur d’un résultat très honorable avec la coalition Euleuk Cibir qu’il avait mise en place en 2014 pour défier les ténors de Saint-Louis. Mais il peut surtout compter sur son antenne locale du mouvement And Doleel Khalifa, du reste très dynamique et qui con­tinue d’étendre ses bases dans la périphérie de la commune.
 cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here