PARTAGER

Les élèves du lycée Charles De Gaulle de Saint-Louis ont marché hier pour la fin de la grève des enseignants. Au terme de cette marche, ils ont été reçus par l’inspecteur d’académie. Regrou­pés au sein du Collectif des élèves du Lycée Charles De Gaulle, ils se sont fortement mobilisés pour participer à cette marche à laquelle ont également pris part leurs camarades du Cem Guillabert logé dans l’enceinte de leur lycée et d’autres notamment du Lycée Faidherbe, venus leur prêter main forte. Arborant des tenues rouges, ils ont marché sous l’escorte de la police, de leur lycée à l’Inspection d’académie de Saint-Louis scandant : «Nous voulons étudier.» Selon le coordonnateur du collectif, Ibrahima Ba, cette marche a pour but de dénoncer la situation actuelle de l’école provoquée par la passivité du gouvernement, qui tarde à réagir pour trouver une solution définitive à la grève des enseignants, qui dure depuis plusieurs semaines. Il a, en effet, fait savoir au nom de ses camarades que les élèves sont presque perdus et ne savent plus à quel saint se vouer dans la mesure où les professeurs procèdent depuis le début de la grève à la rétention des notes. Ce qui ne leur permet pas de connaitre leurs lacunes pour y remé­dier.  «Nous déplorons le fait que les résultats des évaluations du premier trimestre qui se sont tenues du 29 janvier au 2 février ne soient pas encore publiés. Cette situation ne nous permet pas de connaître nos lacunes pour les combler avant le deuxième trimestre», a-t-il souligné avant d’inviter l’Etat à prendre toutes les dispositions pour discuter avec les enseignants afin de trouver une solution définitive pour mettre fin à la grève avant qu’il ne soit trop tard. La marche s’est terminée à l’Ia où les représentants des élèves ont été reçus à l’Inspection d’académie.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here