PARTAGER

La Fédération départementale de Saint-Louis du Parti démocratique sénégalais (Pds) -fidèle à Me Abdoulaye Wade- charge Oumar Sarr, Ahmet Fall Braya, El Hadji Amadou Sall, Babacar Gaye et consorts. Réunis en Assemblée générale dimanche dernier, Mayoro Faye, le président de séance, et ses «frères» ont dénoncé la tentative de «sabordage» du parti de la part des frondeurs. S’ils avertissent qu’ils feront face, ces proches de Karim Wade désignent leurs adversaires dans ce combat au niveau local : Oumar Sarr et Ameth Fall Braya. Ces derniers ont «le même allié, Macky Sall, parce qu’ils qu’ils travaillent contre les intérêts du parti depuis plusieurs années maintenant», a dénoncé le Pds départemental de Saint-Louis.
Mayoro Faye et Cie rappellent que lors des dernières Législatives, le Premier ministre de l’époque et tête de liste de la coalition présidentielle, Maham­med Boun Abdallah Dionne, «avait déjà annoncé le ralliement de Oumar Sarr aux côtés de Macky Sall alors que Braya lui, avait publiquement déclaré son soutien à l’Apr et à son patron». Les Libéraux considèrent avoir «tourné la page de ces drôles de figures» et s’engagent à reconstruire le parti dans le département de Saint-Louis, dans l’unité, la solidarité, la justice et la fraternité. «On ne peut dire que Karim Wade est le meilleur candidat pour diriger le Sénégal et en même temps, dire qu’il ne peut pas diriger le parti. C’est une grosse aberration», déclarent-ils.
Ces loyalistes expriment leurs «vives félicitations» à Me Abdoulaye Wade après la mise en place du nouveau Secrétariat national considéré comme un «nouveau départ» dans sa «grande marche vers la reconquête démocratique du pouvoir». Pour eux, Karim Wade est celui qui est aujourd’hui le mieux indiqué pour diriger le Pds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here