PARTAGER

Le choriste Ablaye Cissoko et plusieurs autres artistes de la scène musicale sénégalaise ont rendu hommage mercredi à Habib Faye lors d’un concert organisé à l’Institut français de Saint-Louis. Cet hommage à leur ancien compagnon est un devoir de mémoire, selon Ablaye Cissoko.
Ce concert est le deuxième après celui de l’Institut français de Dakar il y a quelques semaines pour rendre à Habib ce qui lui appartient. De l’avis de Ablaye Cissoko qui en est le principal instigateur, «ils ont juste fait ce que Habib aurait fait s’il était à leur place». Pour lui, son compagnonnage avec le célèbre bassiste lui a permis de garder de merveilleux souvenirs, surtout dans le cadre des relations professionnelles dans lesquelles l’aventure a été très fructueuse Pour cet hommage, le cadre est l’Institut français où Habib s’est produit plusieurs fois dans le cadre du projet «Autour de minuit» lors des dernières éditions du festival de jazz de Saint-Louis.
Aux côtés de Ablaye Cissoko, plusieurs artistes parmi lesquels Fallou Dieng, Vieux Mag Faye, Jules Guèye et Djiby Guissé sont venus apporter leur contribution. L’album Mane mane co-produit par Ablaye Cissoko et le défunt bassiste a été joué sur scène, au grand bonheur du nombreux public qui a fait le déplacement. Même si Ablaye Cissoko, très ému, a déclaré : «Nous ne sommes pas venus ici pour pleurer, l’émotion était la chose la mieux partagée» avec les nombreux témoignages sur l’homme dont les qualités exceptionnelles sont reconnues de tous.
Sur les recettes du produit musical né de la collaboration avec Habib Faye, Ablaye Cissoko a souligné que toutes les retombées reviendront sa famille.
Décédé il y a un peu plus d’un an, Habib Faye est reconnu comme étant l’un des plus grands bassistes sénégalais et africains. Son talent a profité à plusieurs artistes de notre pays. Sa collaboration avec Ablaye Cissoko avait fini de faire des émules à Saint-Louis où plusieurs festivaliers finissaient la nuit devant la scène de l’Institut français pour savourer la musique de ce duo inédit, après avoir assisté aux concert à la Place Faidherbe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here